Le hidous

En voyageant dans les campagnes de l’Oranie et sur les terres de l’Atlas Saharien, nous pourrons faire la rencontre lors de célébrations religieuses ou profanes d’un grand air festif où plusieurs tribus berbères viennent se réjouir et faire des démonstrations de force par le biais de la fantasia, le allaoui, le saf un type de ou encore le hidous parfois appelé selon les régions tahidoust, hidoussi, ou ahidous qui désigne un art d’expression musicale tant bien masculin que féminin.  

Publicités

Raji Collections, streetwear & art déco made in Algeria

La mode en Algérie séduit de plus en plus la jeunesse, ce n’est pas pour en déplaire aux conservateurs des us et coutumes à l’image de Raji Collections qui combine avec subtilité et raffinement la célèbre broderie algérienne dite fetla à des tenues occidentales et accessoires du quotidien.

Le haïk

Ancien drapé porté par les femmes et autrefois par les hommes, le haïk est une longue étoffe de soie ou de laine dans laquelle les femmes citadines et rurales depuis la Numidie(Algérie antique) jusqu’à nos jours s’enveloppent. Le haïk s’est aussi l’un des symboles indissociables de la femme algérienne durant la guerre de libération menée contre les troupes coloniales françaises.

Yasmine Haddada, le parcours d’une machta

Notre rencontre d’aujourd’hui nous emporte dans la ville d’Annaba située à l’extrême nord-est du pays au bord de la mer Méditerranée où nous reçoit Yasmine une jeune algérienne pleine d’ambitions qui a décidé de suivre le métier de machta, un métier traditionnel algérien qui remonte aux temps anciens.

Le jabador

Le jabador, jabadouli, ou encore djabadouli est un ensemble vestimentaire algérien composé d’une courte ou longue veste et d’un pantalon. Cette tenue fut autrefois très prisée par l’homme citadin algérien avant d’être négligée pendant quelques années puis revenir à la mode.

Le hzem

Accessoire indispensable de la tenue citadine algérienne, le hzem désigne une ceinture se déclinant sous plusieurs formes dont l’usage remonterai au temps des conquêtes arabo-islamiques. L’industrie autour de ces ceintures se perdura dans divers villes d’Algérie, durant plusieurs périodes dont celle des Aghlabides et Fatimides au Xe siècle, des Hammadides au XIIe siècle, des Mérinides au XIIIe siècle puis…