Crème à l’huile d’argan – بسيس اركان

L’huile d’argan s’inscrit parmi la liste des produits du terroir algérien. En effet l’arganier est un arbre endémique dont les habitants de la wilaya de Tindouf ont su tirer les vertus et l’utilise souvent dans leur cuisine. C’est le cas de notre recette d’aujourd’hui aimablement partagé par une femme originaire de Tindouf, ne manquant pas de nous rappeler les bienfaits du « bissis argane » qui le nom local de notre crème à l’huile d’argan. Cette crème est préparée pendant les grandes occasions plus spécialement après l’accouchement d’une femme pour lui redonner des forces mais aussi en tant que petit déjeuné quotidien chez certaines familles de la région pour se parer au rude environnement de Tindouf.

Publicités

Poulet aux olives à l’algérienne – الدجاج بالزيتون الجزائري

Le poulet aux olives est sans aucuns doutes l’un des plats les plus populaires en Algérie, il s’agit surtout d’une spécialité originaire des régions de l’Algérois et de l’Oranie. Ce met se décline sous plusieurs variétés dont la plus connue et commune est celle au citron confit et coriandre. Certaines villes du pays ajoute une ou deux épices différentes tel que le gingembre, le macis, le curcuma, la cannelle ou encore le cubèbe. Notre recette d’aujourd’hui est basique mais très goûteuse avec une explosion de saveur et un poulet d’une tendresse irréprochable ! 

Samia de Soupçon d’Art, l’âme créative

Vous le savez, nous aimons les artistes algériens et nous souhaitons vivement les mettre en avant et les faire connaître. C’est au tour de Samia d’être à l’honneur aujourd’hui, nous l’avons interviewée afin qu’elle partage avec nos lecteurs son parcours et sa passion, la céramique.

Daurade à l’algéroise – لبرامسي مشرمل

Notre recette d’aujourd’hui nous ramène tout droit dans la capitale : Alger la Blanche. Une recette typiquement algéroise dont l’élément principal est la daurade appelée en arabe algérien « حوت لبرامسي » transcrit phonétiquement par « hout labramsi ». Ce plat est accompagné d’une sauce à l’huile d’olive parfumée à l’ail, au cumin et quelques moreaux de tomates. En avant pour nôtre recette d’Algérie ! 

Mloukhiya – الملوخية

Cette recette originaire de l’Egypte antique, se décline sous plusieurs version en Algérie, il s’agit de feuille de corète potagère que l’on cueille, sèche et réduit en poudre. La mloukhiya est une spécialité propre aux villes d’Annaba, Constantine, Guelma, Oued Souf, , Souk-Ahras ou encore Tébessa. Chacune de ces villes possèdent plusieurs mode de préparation de la mloukhiya à Annaba elle se fait avec un mélange d’épices spéciale mloukhiya appelé tabel karouia, la communauté noire d’Annaba affiliée à la maison Dar Bengui de la médina prépare la mloukhiya avec de l’assida(pâte à base de beurre et semoule) tandis que les juifs d’Annaba l’accompagne de couscous. La mloukhiya arbore les tablées du nouvel an musulman et se consomme une fois par mois pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Ce plat avoisine les 5h30 de cuisson.

Tajine el aïn – طاجين العين

Parmi les délices de la tablée citadine algérienne nous retrouvons cet ancien mets faisant partie de la cuisine raffinée d’Algérie. Le tajine el aïn est composé de viande d’agneau ou de mouton que l’on accommode de façon sucrée avec des pruneaux, raisins secs et des amandes torréfiées. Dans plusieurs villes d’Algérie ce plat est synonyme de célébration…